Antennes-relais

L’Agence Nationale des Fréquences publie une carte interactive mise à jour régulièrement.

Carte à la date du 6 décembre 2013

Pour consulter la carte de l’ANFR : www.cartoradio.fr

Mai 2013 Une mise à jour de la carte des antennes relais à Palaiseau est en cours. Elle devrait être disponible pour le prochain conseil de quartier.

Des mesures ont été demandées (à proximité des écoles, à la résidence des Larris…). Le planning est en cours d’établissement.
Une personne demande que des informations sur les puissances d’émission de la tour radar (« radar avions »), proche du château d’eau, soient également données.
Des habitants des Joncherettes signalent des problèmes persistants de réception sur le téléphone mobile avec l’opérateur Orange.

Autre remarque de M. PECASTAINGS : en ce moment, Orange démarche des copropriétés dans le but de trouver de nouveaux sites pour ses antennes. Dans ce cadre, il lui a été possible d’obtenir des informations (valides ?) sur les antennes relais de tous les opérateurs à Palaiseau ainsi que des documents sur les obligations faites à l’opérateur par la loi (information du public).

Février 2013 Une entreprise indépendante va réaliser des mesures sur le territoire de la CAPS. Les offres proposées par les opérateurs ont bien sûr été refusées pour cause de manque d’impartialité. Les lieux des mesures sont choisis en fonction de la proximité d’établissements publics, tels que les écoles, les collèges et les maisons de retraite, mais aussi par les communes et les particuliers qui peuvent en faire la demande. Une demande de mesures est faite, par le Conseil de Quartier, pour les habitants des Larris. Les mesures des antennes-relais seront effectuées pour leur puissance, leur orientation, et ce à différents horaires sur un même site. Les factures seront réglées pour moitié par la CAPS et pour moitié par les communes qui auront souhaité ces mesures. Les résultats seront communiqués à la ville.

Il est prévu d’installer de nouvelles antennes vers l’ouest de Palaiseau car ce serait le seul point de Palaiseau non couvert sur le plateau à côté d’Horiba. Il a en effet été constaté des difficultés de réception dans ce secteur, confirmées par des participants au conseil de quartier. Ceci étant, Orange démarche toujours pour l’installation d’antennes à proximité de la Ferme des Granges.

Des habitants des Joncherettes nous signalent des problèmes de réception pour les mobiles Orange.Le radar doit être déplacé sur le terrain de l’école Polytechnique à côté de la forêt domaniale et au-dessus de l’ENSTA. Il sera haut de 55 mètres. C’est une demande de l’EPPS (Établissement Public Plateau de Saclay).

Le conseil de quartier demande à voir la carte de localisation des antennes présentes sur la commune, leur puissance et leur orientation. Il demande également s’il y a des normes départementales, nationales ou européennes concernant les puissances des antennes.

Juin 2011 Réponse de Claire Le Cornec, Chargée de mission développement Durable, Ville de Palaiseau.

Pour ce qui est des antennes relais nous avons eu une réunion avec les opérateurs de téléphonie mobile la semaine dernière avec les élus, Michel Rouyer et David Bodet, en mairie, afin d’élaborer une lettre d’engagement. Les opérateurs se sont engagés à nous fournir une cartographie des antennes, ainsi que les seuils d’expositions, la puissance, les bandes de fréquences utilisées et les azimuts. Des mesures de champ électromagnétiques  vont être prises dans les crèches, les écoles maternelles et élémentaires par un organisme agréé par la COFRAC, organisme certificatif délégué par l’ANFR.

La lettre d’engagement est pour l’instant en cours élaboration.
Dès que j’ai des éléments de dossier sur les Larris, je vous recontacte.

Février 2010, précisions apportées par M. DUBOIS-GUICHARD élu en charge du dossier.
Les mesures n’ont pas été effectuées comme demandé. Le matériel est en cours d’achat par la Communauté d’Agglomération du Plateau de Saclay (CAPS) ce qui permettra l’enregistrement des données sur une certaine durée et des mesures instantanées.
Les habitants des Larris se plaignent de ne pas avoir été consultés par le bailleur. Une charte sur la ville est en projet d’élaboration pour trouver des solutions en accord avec les opérateurs. Il en existe déjà une à Paris et dans le département. Il faudrait faire baisser la puissance des émetteurs, sans en augmenter le nombre, les éloigner des écoles.
Le conseil de quartier souhaite avoir connaissance de cette charte avec le plan de localisation et les puissances des relais existants.
Des questions se posent sur la création d’une commission sur les antennes relais au sein du conseil de quartier pour vérifier la fiabilité des mesures, des résultats. En attendant, M. PECASTAINGS se propose d’être l’interlocuteur pour retransmettre les documents au Conseil de Quartier.

Juin 2009. Charte des antennes-relais
La signature d’une Charte départementale entre les opérateurs de téléphonie mobile et le Préfet de l’Essonne le 3/8/2005 (cf. annexe 1 et adresse du Site) a mis fin aux discussions qui avaient été engagées en 2002 par la municipalité pour élaborer une charte locale qui semblait plus contraignante.

Mme Rico indique que les habitants de la résidence des Larris, qui avaient adressé une pétition au député-maire (cf. Compte-rendu du Conseil de quartier de décembre 2008) ont reçu une réponse. Les membres du Conseil de quartier, qui se sont également saisis de ces demandes souhaiteraient avoir connaissance de ce courrier.
La charte départementale prévoyant que le Maire peut demander aux opérateurs de réaliser des mesures de puissance, le Conseil de quartier souhaiterait savoir celles qui ont été effectuées par la Ville. Une demande est faite pour que les mesures électromagnétiques soient réalisées dans le périmètre de l’Antenne-Relais des Larris et que les résultats en soient publiés.
M. Lobé indique que la ville (par ses élus M. Michel Rouyer –aménagement durable et environnement- et M. Alain Dubois-Guichard –urbanisme et transports collectifs) relance le projet d’une charte communale.

Les commentaires sont fermés.