Rapport du commissaire enquêteur sur le projet de révision du PLU

Le commissaire enquêteur émet un avis favorable au projet de PLU. Cet avis est assorti des huit recommandations suivantes :

 Il conviendra de suggérer au constructeur du centre de maintenance du métro de concevoir son infrastructure de manière à perturber au minimum la continuité des corridors écologiques.

 Il serait généreux de la part de la mairie d’essayer de négocier une solution raisonnable et définitive avec M. Debarre : ce dernier habite à cet endroit depuis trop longtemps pour ne pas en tenir compte, mais il faudrait en contrepartie qu’il s’engage à ne plus s’étendre sans autorisation.

 Plusieurs habitants ont fait part de leur inquiétude concernant une humidité et des ruissellements sur les coteaux qui n’existaient pas avant. Le plateau de Saclay est d’une grande surface, et l’on voit dans la coupe géologique P148 de l’état initial de l’environnement qu’une couche argileuse, plus haute que les fonds de vallée, empêche la pénétration d’une partie de l’eau sous le plateau : les précipitations qui ne restent plus stockées sur le plateau à cause de l’urbanisation ne finissent-elles pas par ressortir sur les coteaux ? Cette question mérite d’être étudiée par le SIAHVY.

 Les OAP de centre-ville pourraient faire l’objet d’une concertation encore plus soutenue avec leurs riverains.

 Il serait bienvenu de soumettre les équipements d’intérêt collectifs et les services publics aux mêmes règles que tout un chacun. Même s’il peut paraître coûteux de modifier le PLU pour un équipement précis, c’est le prix de la démocratie.

 Il faudrait reconsidérer les affectations de la zone NH et y laisser un peu plus de possibilités d’agrandissement. Avant, rapidement, d’examiner ce qu’il est possible de faire sur l’intégralité du site : il y a là un bâtiment et des terrains de caractère auxquels il convient de donner les moyens de se préserver. Sous des contraintes architecturales fortes, cela va de soit.

 Il paraît judicieux de reconsidérer le zonage du secteur situé entre l’ancienne gare militaire et la D444.

 Il reste de nombreuses parcelles constructibles en zone inondable, pourquoi ne pas classer en zone N toutes ces parcelles, comme cela a été fait en partie près des “Chandeliers” et au Sud-est de la rue des prés ?

Le rapport : Rapport CE_PLU Palaiseau

Les conclusions : Conclusions et avis CE Palaiseau projet PLU

Extraits des réponses de la mairie aux observations des Palaisiens concernant le Plateau :

Cette entrée a été publiée dans Enquête publique, Info. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.